Dans chaque situation, vous avez 3 choix:
1. Accepter la situation
2. Modifier la situation
3. Vous plaindre de la situation sans la modifier.

Les deux premiers choix sont bons, et l'un ou l'autre peuvent être utilisés suivant l'objectif à atteindre. Ils vous permettent de contrôler votre mental, et vous laissent heureux.

Le troisième choix utilise / gaspille beaucoup d'énergie et ne vous mène nulle part. C'est la même chose que d'être assis dans une voiture, d'appuyer sur l'accélérateur mais avoir mis une vitesse.

La prochaine fois que vous vous plaignez d'une situation, imaginez que vos mots et vos pensées deviennent le son d'un moteur qui ronfle. Tout ce que vous entendez est le moteur qui tourne, tout ce que vous voyez est la jauge de carburant qui baisse, et vous êtes incapable de vous concentrer sur ce que vous devriez vraiment faire. Plus vous vous plaignez, plus fort le bruit du moteur se fera entendre.

Combien de temps allez-vous continuer comme ça avant de décider :
«Je suis bien ici, je n'ai pas besoin d'aller plus loin, je vais donc éteindre le moteur» ou «Je vais passer une vitesse et me déplacer jusqu'à l'endroit où je veux aller! "

Comme d'habitude, c'est votre choix.