Ceci est mon journal, j'espère qu'il vous aidera à progresser quelque soit votre niveau.  Je vous demande de bien vouloir m'excuser pour les fautes, je suis Anglais et je ne maîtrise pas encore parfaitement le français mais je fais de mon mieux et je m'applique !

 xxxxxxx

This is what should appear if someone clicks on articles

Il semble y avoir une liste interminable de blessures dont les athlètes peuvent être victimes. Quand vous pensez que vous avez eu toutes les blessures possibles, il y en a une nouvelle qui arrive.

Cette section ne tient pas lieu de conseil médical. Si vous souffrez d'une blessure ou de toute autre maladie, allez voir un médecin ou un kiné, et n'hésitez pas à leur demander s'il n'est pas contre-indiqué pour vous de suivre les conseils que nous donnons sur ce site. Les conseils, les renforcements et les étirements que vous trouverez sur ce site sont utilisés par beaucoup d'athlètes pour soulager et guérir leurs blessures et surtout, pour en prévenir d'autres.

Un moyen pour réussir à un haut niveau, c’est d'avoir la capacité de maintenir un programme d’entraînement de qualité pendant une longue période. Pour cela, il faut réduire au minimum le temps pendant lequel on ne peut pas s’entrainer à cause de blessures. Cela veut dire que l'on doit :
1) se remettre le plus vite possible d'une blessure (et complètement), et
2) prévenir les blessures.

Vous trouverez dans cette section des informations sur les blessures les plus fréquentes (ainsi que quelques blessures moins connues), des exercices et des traitements pour s'en débarasser, et des exercices de prévention.

N’attendez pas d’être blessé – protégez votre corps avant que les problèmes n'arrivent. Plus vous comprendrez votre corps, ses capacités et ses défauts, au mieux vous saurez le protéger et profiter de longues périodes d’entraînement sans interruption.

Vous trouverez dans cette section une multitude d'exercices utiles aux demi-fondeurs. C'est vrai qu'on peut bien courir sans renforcements, mais si vous êtes sérieux, un programme de renforcements va vous protéger contre les blessures, augmenter votre puissance, et améliorer votre technique, surtout quand vous êtes fatigués. Normalement, je préfère qu’un exercice soit le plus spécifique possible, c'est-à-dire en relation avec les mouvements de course, mais je fais ici quelques exceptions, notamment lorsqu'il s'agit de prévenir les blessures.

Pour chaque renforcement, vous trouverez une description de la technique, des photos et une vidéo. La technique est essentielle. Même si vous êtes un athlète plus expérimenté, je vous conseille de lire la description de la technique et de bien regarder votre corps lorsque vous faites l'exercice. La posture est primordiale, et nous, les demi-fondeurs sommes trop souvent coupables d’avoir une mauvaise posture.

La plupart des demi-fondeurs sont faibles au niveau du bas du tronc et, bizarrement parfois au niveau des jambes. Si vous êtes faibles au bas du tronc, vous le paierez cher à la fin d’une course. Si vos jambes sont faibles, vous le paierez dès le coup de départ du starter. Nous avons besoin à la fois de puissance et de légèreté. Les renforcements que je vous conseille, associés à l’entrainement de course a pied vont vous aider.

Dans cette section, vous trouverez aussi des idées pour des programmes de renforcements (quantité et fréquence de chaque exercice), des circuits hebdomadaires, et des mini-circuits quotidiens. Il n’existe pas de formule magique pour déterminer le volume et la fréquence des renforcements. Ce que je propose ici est basé sur ma propre expérience, celle de mes athlètes, et sur diverses études. En anglais, on dit qu’il y a toujours plus d'une façon de peler un chat (on est barbare en Angleterre). Votre programme est donc personnel, c'est quelque chose qui doit marcher pour vous. Si quelque chose est difficile, ne l’évitez pas. C’est peut-être l'indication que vous en avez besoin. Un athlète doit axer la plupart de son entrainement sur ses qualités, mais il doit éliminer ses défauts s’il veut maximiser ses performances.

Prenons les pompes par exemple. Je vois énormément d’athlètes qui sont faibles dans les bras parce qu’ils n’aiment pas faire de pompes. Et 9 fois sur 10, ces athlètes sont également faibles au bas du tronc – les pompes sont utiles aussi bien pour le bas du tronc que pour les bras. Si vous ne pouvez pas faire 60 pompes en une minute (hommes) ou 45 (femmes), vous avez un peu de travail à faire !

Malgré tout, ne devenez pas obsédés par les renforcements ou votre physique. Le demi-fond n’est pas un défilé de mode – vous ne gagnerez pas de points en étant beaux et sexy avec de gros biceps et des tablettes. En fait, ces choses diminuent souvent vos performances. Je vois souvent des athlètes qui passent trop de temps à faire des choses qui vont leur donner un look, mais pas assez de temps à faire les choses qui vont les aider à courir plus vite. Le demi-fond est simple, mais pas facile. On peut toujours s'améliorer, si on est prêt et si on a la volonté de faire le travail nécessaire. Laissez les renforcements faire partie de votre vie quotidienne, et vous verrez que vous courrez mieux tout en protégeant votre corps pour le futur.

Dans cette section, vous trouverez des articles à propos les courses, les tactiques, des anciens coureurs et courses, et des nouvelles idées

Le mental est aussi important que le corps, c'est un élément essentiel de l'entrainement et de la performance.  Il est souvent mal entraîné et mal compris. Mais une bonne préparation mentale peut donner des résultats extraordinaires.

L’expérience des autres est le meilleur moyen de s'enrichir et de progresser. Pour les demi-fondeurs, échanger avec des athlètes de haut niveau et leur entraineur est une bonne idée, encore faut-il savoir écouter.   Oui, ces personnes ont du talent et c'est la façon dont ils utilisent ce talent qui donne des résultats.

Dans cette section, vous trouverez des interviews que nous avons réalisés avec diverses personnes capables de nous donner des pistes pour progresser et réussir.