Dans la vie, on peut ne vivre que dans l’instant. On peut se souvenir des choses qui sont déjà passées et on peut imaginer ce qui arrivera dans le futur, mais on ne vit que l’instant présent. En athlétisme on peut réfléchir sur les performances de l’année passée et on peut imaginer ce qu’on va faire l’année suivant mais on doit s’entrainer dans le présent et on a la forme du moment présent.

Nous voudrions tous toujours être en meilleure forme, et souvent on est impatient d’y arriver. C’est naturel. C’est pourquoi on s’entraine – pour être dans la meilleure forme possible. Mais on sait aussi qu’on ne peut pas être en super forme tout le temps. C’est pourquoi on a des phases spécifiques pendant l’année, pour se préparer à atteindre les sommets de notre forme.

Si vous êtes en très bonne forme maintenant, je m’inquièterais un peu. Moi, je pèse quelques kg de plus et mes jambes sont plus faibles que quand je fais des courses. Mais pour ce moment-ci de l’année, c’est bien. Chaque fois que je m’entraine, c’est un plaisir, j’améliore ma technique, et ma forme augmente un petit peu. Je ne pense pas « j’aimerais pouvoir courir plus vite » ou « j’aimerais que mes jambes soient plus fortes».   Après des dizaines d’années d’entrainement, je sais que si je fais ce que je dois faire, je serai en bonne forme au bon moment.

L’endurance arrive lentement quand on s’entraine. On s’améliore un petit peu chaque semaine. Pour l’instant il faut qu’on profite de l’instant – les séances sont légères et on peut s’amuser. Pour l’instant vous êtes comme vous êtes. Ne souhaitez pas être différents. Entrainez-vous dans le présent pour être en forme pour le futur. Parce que quand ce moment arrive, ça sera le présent. Et vous pourrez vraiment profiter de l’instant.

Comme d'habitude, c'est votre choix.