Je vois beaucoup de personnes qui courent par une belle soirée ensoleillée au bord de la rivière. J’en vois beaucoup moins les matins froids et sombres d’hiver. C’est l’entrainement de ces matins qui forme le caractère et l'endurance d'un athlète. C’est cet entrainement qui, 6 mois plus tard, va permettre à ces coureurs d’être les premiers à passer la ligne d’arrivée. Rappelez-vous, les gens qui réussissent font les choses que les autres ne sont pas prêts à faire. Et ils profitent des résultats.

Comme d'habitude, c'est votre choix.