C’est bientôt la fin de l'année. Comment se sont passés ces derniers mois ? Voici deux choses à considérer:

1. Si ce n’est pas cassé, ne le réparez pas.
Qu'est-ce qui a bien fonctionné pour vous cette année et que vous allez continuer à faire dans les mois à venir? Si vous courez bien, il y a une raison - vous avez fait quelque chose qu’il fallait. Peut-être que vous avez été réguliers avec vos footings du matin. Peut-être que vous avez bien fait vos renforcements. Peut-être que vous avez un bon équilibre entre vitesse, force, endurance et motivation.

2. C’est la roue qui grince qui est huilée.
Si vous ne courez pas aussi bien que ne le devriez, c’est qu’il y a quelque chose à quoi vous devriez faire attention. N’oubliez pas que nos bonnes performances proviennent de nombreux éléments de l’entrainement. Ceux qui évitent l’entrainement qu’ils aiment le moins ou pour lequel ils sont le plus faible, n’obtiendront pas les résultats qu’ils souhaitent ou dont ils sont capables.

Analysez-vous de façon honnête entre maintenant et janvier. Déterminez ce que vous faites bien et ce que vous faites moins bien : ce que vous aimez et voulez faire davantage et ce que vous n’aimez pas et voulez éviter. Décidez ensuite que vous allez continuer et améliorer vos points forts et que vous allez devenir maître de vos points faibles. Il faudra être prêt à quitter votre zone de confort, mais vous pouvez garder ça pour quand vous prendrez votre retraite.

Comme d'habitude, c'est votre choix.