Si vous avez l'intention d’échouer la saison prochaine, voici 5 conseils essentiels pour vous assurer d’y parvenir :

1. Assurez-vous d'aller au lit tard tous les soirs: un sommeil suffisant aidera votre corps à récupérer de l’entrainement et votre cerveau à bien fonctionner, et réduira le risque de blessures. En allant au lit tard régulièrement, vous pouvez éviter ces avantages, et vous donner la meilleure chance possible de mal courir.

2. Mangez de la malbouffe. En mangeant des aliments transformés, avec beaucoup de sucre ajouté, vous pouvez être sûr de réaliser des performances erratiques et d'empêcher votre corps à bien se réparer après un entraînement dur. Et en combinant ce régime de malbouffe avec très peu de sommeil (voir le numéro 1 ci-dessus), vous pouvez être sûrs de minimiser les effets positifs de l’entrainement, et de maximiser les chances de sous-performance.

3. Lorsque vous faites des gammes, assurez-vous de parler à quelqu'un pendant que vous les faites. Ceci est un excellent conseil. En parlant avec quelqu'un vous, vous briserez votre concentration et ferez ainsi les gammes techniquement mal. Si vous faites cela régulièrement, vous pouvez vous assurer que votre technique ne s'améliorera pas. En fait, si vous êtes assez disciplinés pour le faire à chaque fois, vous pouvez même espérer transformer votre mauvaise technique en une habitude et là,  vous pourrez être sûrs que quelqu'un vous battra dans un sprint. Si parler ne suffit pas à briser votre concentration alors essayez de penser à autre chose que la technique, et mettez ainsi aussi peu d'effort que possible dans vos gammes. Avant même de vous en rendre compte, vous serez devenu un maître de la mauvaise technique.

4. Lorsque vous faites une séance, assurez-vous toujours de ralentir avant d'atteindre la ligne d’arrivée. Cela est vrai sur la piste, mais aussi pour les séances de côtes. En ralentissant avant la ligne, vous apprendrez à abandonner quand les choses deviennent difficiles, ce qui est exactement ce que vous devez faire pour vous assurer de courir en deçà de vos attentes dans toutes vos courses,  vous faire battre par un adversaire qui ne lâche rien, et manquer d’améliorer vos meilleurs temps personnels.

5. Ne faites pas de footings entre les séances. Cela est essentiel. En évitant ces footings, vous limiterez la capacité cardio-vasculaire de votre corps, et trouverez ainsi les séances plus difficiles et moins efficaces, et vous limiterez aussi votre capacité à maintenir la qualité de votre entrainement et à récupérer entre les répétitions. Ceci est le meilleur de tous les conseils. Faites le correctement et vous pouvez dire adieu à tous vos grandes performances potentielles. Donc, la prochaine fois que vous vous réveillez et envisagez d'aller faire un footing, détendez-vous dans le lit et dites-vous "Pourquoi courir maintenant? Il fait froid et sombre. C’est beaucoup mieux de rester au lit et de se sentir coupable plutôt que de risquer de devenir en forme et de bien se sentir "

J'espère que ces conseils vous seront utiles. Ne les rejetez pas en disant que ça ne marchera pas. J'ai vu beaucoup de coureurs utiliser ces méthodes pour ne pas atteindre leur potentiel et je sais que ça marche très bien.

Comme d'habitude, c'est votre choix.