En discutant avec un athlète l'autre jour à propos de courir le mieux possible à chaque fois, on en est arrivé à dire que courir comme un idiot était la meilleure façon. Mais, il y a trois genres d'idiots en demi-fond :

1. Ceux qui pensent que commencer une course très vite est une bonne idée parce qu'ils sont motivés (ils ont tort), et
2. Ceux qui bloquent la plus grande partie de leur cerveau et courent sans trop réfléchir (ils ont raison).

C'est le deuxième genre d'idiots que j'aime bien. Mais quel est le troisième idiot, vous allez me demander ? Le troisième idiot est quelqu'un d'intelligent qui réfléchit trop.

Si vous commencez à vous dire « mes jambes sont lourdes », « je n'aime pas ce parcours », « j'ai mal dormi », « je n'ai pas les bonnes pointes », « il va me battre », « je ne veux pas être ici », « j'ai mal – c'est dur », etc vous n'allez pas courir le mieux possible. Je vois trop de personnes qui réfléchissent trop. Et ils ne courent pas comme ils devraient.  

Donc, qui est le vrai idiot ? Mon avis : arrêtez de trop penser, et commencez à courir.

Comme d'habitude, c'est votre choix.