Vous avez deux choix simples quand une course ou une séance devient inconfortable :

"C'est douleureux, je vais ralentir."

"C'est douleureux. Je dois travailler plus fort pour tenir ou augmenter l'allure."

Comme d'habitude, c'est votre choix.