Je vois souvent des exemples de mauvaise et de bonne préparation avant une course. Et je dis préparation, pas échauffement.  L’échauffement est seulement une partie de la préparation.

Si vous avez déjà eu l’occasion d'observer un athlète de haut niveau 60 minutes avant sa course, il pense à sa course et à ce qu’il doit faire. Les 60 minutes avant une course font partie de son temps personnel pendant lequel il ne parle pas beaucoup.  Moi, je commence l’échauffement 40 à 60 minutes avant ma course. Je cours lentement, je fais des petites gammes (pas trop) et je me concentre. Vous êtes des athlètes sérieux et vous avez le droit de vous préparer comme vous le souhaitez. Mais si vous laissez d’autres personnes vous distraire, ça aura un effet sur votre performance. Vous avez tout le temps pour jouer, rigoler, vous disputer etc après la course. Avant la course, on se prépare. Sinon ça ne sert à rien de souffrir à l’entrainement pendant des semaines, des mois, voire des années. Avant la course l’adrénaline commence à monter. C’est une bonne chose si vous êtes concentrés sur votre course. Si vous ne contrôlez pas la situation ou si vous vous laissez distraire par d’autres personnes, vous ne pourrez pas vous préparer correctement.  Décidez du temps qu’il vous faut pour vous préparer avant la course et dites-le à vos amis et à votre famille.  Dites tout simplement "Je voudrais me préparer pour ma course. Je parlerai avec vous quand j’aurai couru". Développez votre routine d’avant course. Vous courrez mieux.

Comme d’habitude, c’est votre choix.