Imaginez que vous avez un plateau de billes, et vous devez le porter pendant 5 km. Il y a une table le long du chemin à tous les km afin que vous puissiez poser le plateau si vos bras sont fatigués. Il y a aussi des bosses sur la route. Le but est d'arriver à la fin des 5km avec toutes vos billes sur le plateau. Comment allez-vous faire ?

Voulez-vous courir aussi vite que possible en espérant que les billes resteront sur le plateau? Préférez-vous marcher sans interruption, même si vos bras sont fatigués et ne peuvent plus tenir le plateau à l’horizontal ? Ou utiliseriez-vous les tables à chaque kilomètre, en posant votre plateau jusqu'à ce que vous ayez récupéré et soyez prêts à continuer? Allez-vous continuer sur les bosses sans prendre des précautions supplémentaires? Ou allez-vous tenir compte de ces obstacles en adaptant la façon dont vous portez le plateau?

Une saison d'athlétisme est comme ça. Il n'y a pas de prix pour essayer d'arriver à votre course importante plus tôt que nécessaire. Le but est d'arriver à cette course importante sans blessure, sans trop de fatigue, avec toutes vos billes sur un plateau horizontal.

Alors, entraînez-vous de façon constante, adaptez-vous à tous les obstacles et assurez-vous de donner à votre corps suffisamment de temps pour récupérer avant d'entreprendre la prochaine phase de votre entraînement. 1Km est une longue distance pour porter ce plateau lorsque vos bras sont fatigués. Une saison de piste est une longue phase si vous la démarrez fatigués après une saison de cross.

Comme d'habitude, c'est votre choix.